Communiqués de presse de l'exposant


ABB et SINTEF testent des piles à combustible pour leur propulsion principale potentielle

ABB et SINTEF Ocean mènent des recherches pour tester la viabilité des piles à combustible en tant que source d'énergie pour la propulsion principale des navires. Le projet cherche à fournir les réponses nécessaires pour que la technologie des piles à combustible soit produite à l'échelle nécessaire pour alimenter les navires commerciaux et les navires à passagers.

La méthode d'essai, qui sera développée dans le laboratoire de SINTEF Ocean basé à Trondheim, utilisera deux piles à combustible de 30 kW, mises en place pour modéliser le fonctionnement et le contrôle d’un système électrique marin complet au sein d'une installation de propulsion à l'échelle du mégawatt. Le logiciel propriétaire d’ABB, associé aux capacités du simulateur de navire SINTEF Oceans, permettra d’imiter et de lire différents profils de charge et combinaisons diesel/batterie/pile à combustible, et les essais auront lieu dans un environnement de laboratoire réduit.

Les essais ne seront pas uniquement axés sur les aspects techniques de la mise à l'échelle et les combinaisons optimisées pile à combustible/batterie. « SINTEF contribue à l'approvisionnement en hydrogène et à l'infrastructure, tandis qu'un laboratoire d'essai donne à ABB et à SINTEF Ocean l'occasion d'accroître les compétences internes en matière d'intégration, de contrôle et de sécurité relatifs à la technologie des piles à combustible dans les applications marines », a déclaré Anders Valland, directeur de la recherche pour les systèmes énergétiques maritimes de SINTEF Ocean.

« La technologie des piles à combustible mûrit rapidement », a ajouté Jostein Bogen, chef de produit en matière de stockage de l'énergie et des piles à combustible chez ABB Marine & Ports. « Ces essais devraient fournir la plate-forme sur laquelle les piles à combustible pourront s'appuyer, leur permettant ainsi de concurrencer les combustibles fossiles dans le secteur maritime. Découvrir des aléas potentiels et les gérer dans un environnement contrôlé, au lieu de risquer des surprises à bord d'un navire, sera au cœur de ces essais. »

Un autre objectif clé consistera à déterminer comment améliorer le contrôle des installations à piles à combustible en combinaison avec le stockage d'énergie, et comment optimiser le rendement, la fiabilité et la durée de vie des stacks de piles à combustible. « Nous rechercherons des solutions décisives et pratiques pour développer la technologie des piles à combustible pour la propulsion principale », a déclaré Kristoffer Dønnestad, ingénieur R&D chez ABB Marine & Ports. « Les recherches porteront non seulement sur le débit et la gestion du carburant, mais également sur ce à quoi une infrastructure de soutage de navires à l'hydrogène pourrait ressembler. »



- November 2018

Retour vers les actualités


Future exposition : Electric & Hybrid Marine World Expo 2020, Juin 23, 24, 25, 2020, Salle 12 RAI Amsterdam, Pays-Bas