Communiqués de presse de l'exposant


Rolls-Royce dévoile une nouvelle gamme de propulseurs à pods

Rolls-Royce a dévoilé ELegance – un nouveau système de propulsion à pods pour des unités de 1,5 MW à 7 MW de puissance. Les pods ELegance – proposés en versions avec hélice ouverte et avec carénage – ont été conçus pour compléter le portefeuille existant de systèmes de propulsion mécaniques et électriques de la société.

Rolls-Royce, qui construit actuellement un pod ELegance de 4,6 MW sur son site de Rauma en Finlande, est en pourparlers avec des propriétaires de navires en vue d'installer le pod dans un projet pilote.

Per Nahnfeldt, directeur général, produits – propulsion électrique, Rolls-Royce, a déclaré : « Depuis de nombreuses années, nous savons qu'il existe un créneau dans le marché de la propulsion pour des pods plus petits, y compris des pods à certification glace, dans la plage de puissance 1,5 MW-7 MW. Ces nouveaux pods – basés sur notre technologie à aimant permanent – sont compatibles avec notre gamme d'entraînements à fréquence variable et de systèmes électriques. Nous pouvons maintenant fournir un ensemble de propulsion complet, entièrement électrique. »

Les pods 1A Super et Polar Code 6 à certification glace bénéficient d'un design à deux ailerons pour améliorer l'efficacité et réduire le bruit et les vibrations dus à la cavitation. Une nouvelle interface de montage sur coque intégrée permet l'utilisation d'un caisson de tête compact, ce qui minimise la trainée et améliore l'efficacité de la coque. Ceci permet également de régler la hauteur et l'inclinaison du pod ; ainsi, les opérateurs peuvent choisir la taille d'hélice optimale pour le navire.

Andreas Seth, vice-président principal, électricité, automatisation et contrôle – marine, Rolls-Royce, a déclaré : « La technologie à aimant permanent et le montage du moteur dans le carter nous ont permis de créer un pod fin, aux lignes épurées, qui améliore considérablement l'efficacité hydrodynamique. »

Si le remplacement des pods est nécessaire, ceux-ci peuvent être déposés et montés dans l'eau. Selon Per Nahnfeldt, on peut ainsi remplacer des unités complètes, y compris l'appareil à gouverner, pour faciliter la maintenance et l'entretien, aussi bien en cale sèche que hors cale sèche. « Les pods de poussée et de traction ont été conçus avec plusieurs niveaux de redondance pour les composants critiques et difficiles à atteindre, avec des points d'entretien faciles d'accès. »

La maintenance est optimisée grâce à moins de pièces mobiles dans le carter sous la ligne de flottaison, et les paliers et les joints du pod, qui ont une durée de vie prévue minimale de 10 ans, sont les seuls composants nécessitant une mise en cale sèche. « Cette réduction des besoins d'entretien est en corrélation directe avec de faibles coûts de cycle de vie », explique Per Nahnfeldt, qui ajoute que la solution d'étanchéité choisie n'a aucune interface huile/mer. « En cas de fuite d'huile, celle-ci est évacuée dans un puisard spécialement prévu, connecté au système d'assèchement du navire. »

- September 2018

Retour vers les actualités


Future exposition : Electric & Hybrid Marine World Expo 2020, Juin 23, 24, 25, 2020, Salle 12 RAI Amsterdam, Pays-Bas