Communiqués de presse de l'exposant


Le site de développement du module de propulsion hybride Wärtsilä HY à plein régime

Les activités du centre de fabrication du module hybride de Wärtsilä récemment ouvert à Trieste, en Italie, se déroulent sans problème, et l'équipe a réalisé avec succès un grand nombre des tests prévus. Selon l'OEM, les commentaires des clients ont été extrêmement positifs.

Ce site permet à la société de développer son module de propulsion hybride Wärtsilä HY et aux clients d'expérimenter le système. Il est également utilisé pour la formation, les techniciens pouvant ainsi acquérir une expérience de terrain.

Lors d'un événement médiatique au début du mois, Matteo Natali, directeur général, incubation des activités numériques, Wärtsilä Marine Solutions, a expliqué à E&H Marine : « Nous pouvons simuler le comportement du navire et la consommation d'énergie de l'hélice, ce qui nous permet de concevoir le système de gestion d'énergie en nous basant sur des profils opérationnels spécifiques du navire. »

Le centre renferme un moteur, des batteries, des systèmes de propulsion, un simulateur de charge de l'hélice utilisant un moteur électrique, un moteur-générateur de prise de force/retour à quai (PTO/PTI), plus le système global de gestion de l’énergie, le « cerveau » du Wärtsilä HY.

Son équipe a déjà testé avec succès la procédure de démarrage électrique du Wärtsilä en utilisant l'énergie des batteries afin que le démarrage du moteur principal ne dégage aucune fumée. « Quand nous avons mis le système sans fumée en service, nous savions qu'il fonctionnerait, mais nous ne l'avions encore jamais essayé », a déclaré Matteo Natali. « La prise de charge a parfaitement fonctionné. »

« Nous avons aussi testé la fonctionnalité d'augmentation de puissance. Grâce au mode PTO/PTI, nous pouvons fournir à l'hélice la puissance maximale du moteur, plus la puissance provenant des batteries 3C de 500 kWh. Même si la puissance de sortie des batteries est de 1,5 MW, nous pouvons ajouter 750 kW à la puissance déjà fournie par le moteur, ce qui correspond au dimensionnement du système PTO/PTI », a-t-il expliqué.

Wärtsilä a également rappelé son engagement envers son initiative Smart Marine Ecosystem, divisée en trois domaines : gestion de l'énergie, gestion des actifs et gestion des parcours, et qui met l'accent sur la connectivité et la numérisation. La société récolte déjà les bénéfices de sa nouvelle structure commerciale et prévoit que ces trois domaines seront étroitement liés à l'avenir.

Matteo Natali a ajouté : « Pour citer un exemple, le débit d'énergie entre la batterie et le moteur dépendra du trajet du navire et du temps qu'il lui faut pour atteindre la connexion à terre du port, afin d'utiliser le plus possible l'énergie fournie par la batterie. »

- December 2018

Retour vers les actualités


Future exposition : Electric & Hybrid Marine World Expo 2020, Juin 23, 24, 25, 2020, Salle 12 RAI Amsterdam, Pays-Bas