Communiqués de presse de l'exposant


Une embarcation de sauvetage électrique soumise à des essais en mer par gros temps à pleine échelle

Viking Life-Saving Equipment, fournisseur d'équipement de sécurité maritime et d'entretien, a annoncé que son système d'évacuation de passagers LifeCraft à propulsion électrique avait mené à bien des essais en mer par gros temps (HWST - heavy-weather sea trials) à pleine échelle.

Développé et testé au cours des 10 dernières années, le nouveau système d’évacuation, qui peut être intégré à des navires neufs ou existants, a été conçu pour combiner la manœuvrabilité automotrice des canots de sauvetage avec la flexibilité, le confort et l’encombrement réduit des radeaux de sauvetage.

La solution comprend quatre embarcations de sauvetage gonflables, chacune équipée de quatre moteurs électriques (positionnés à chaque coin), d’une capacité de 203 personnes, et d’un dispositif d'arrimage et de lancement autonome placé sur le pont ou intégré au bord du navire.

L'essai HWST s'est déroulé en mer du Nord entre le sud de la Norvège et le Royaume-Uni. Il a nécessité des lancements et des essais en plusieurs phases du système LifeCraft afin d’évaluer ses performances par vent violent, mer agitée et conditions météorologiques extrêmes.

Après avoir été lesté d'un poids de 70 tonnes pour simuler sa pleine capacité, le LifeCraft a été soumis à des rafales de vent pouvant atteindre 18 m/s en plus d'une hauteur de vague allant de 3,6 à 4,6 m. Des vagues maximales de 10 m sont allées au-delà des 3 m nécessaires pour les essais, et le personnel de Viking et de DNV GL, agissant pour le compte de l'autorité maritime danoise (DMA), se sont battus contre le mal de mer et le soulèvement pour conclure les essais.

« Nous avons lancé le LifeCraft lorsque le navire naviguait à 3 nœuds contre le vent, exposant le système à toute l'ampleur du gros temps dans la phase d'essai la plus critique », a déclaré Niels Fraende, vice-président de Cruise & LifeCraft. « Nous avons ensuite démontré, via une situation d'épave simulée, que le système LifeCraft entièrement chargé constituait un moyen d'évacuation sûr et stable pendant plusieurs heures, du côté des intempéries et du côté sous le vent.

« De plus, nous avons rapidement et avec succès manœuvré l'embarcation de sauvetage LifeCraft des deux côtés du navire jusqu'à une distance sûre, démontrant ainsi la flexibilité intrinsèque pour déplacer les capacités de secours vers l'endroit où elles s'avèrent le plus nécessaires. En simulant le maintien à poste en attendant le sauvetage, nous avons effectué un essai de dérive contrôlée de 24 heures en mer agitée, sans causer de dommages à l'embarcation de sauvetage. »

Selon M. Fraende, les moteurs électriques de l'embarcation « permettent non seulement une excellente maniabilité pour atteindre une position sûre ou secourir des passagers ou l'équipage, mais ils sont également plus silencieux et plus fiables, nécessitant bien moins d’entretien. Ils posent également moins de risque d'incendie et réduisent l’exposition des personnes évacuées aux émanations nocives. À l’intérieur, l’accent est mis sur le confort, avec par exemple trois fois plus d'espace aérien pour les solutions de bateaux de sauvetage existantes et un nouveau système de ventilation naturelle ».

Depuis 2009, plus de 50 prototypes ont été créés et soumis à de nombreux essais, y compris l'utilisation de moteurs à réaction pour évaluer leur résistance à des vents de 150 km/h. Une fois l'essai HWST terminé, le conteneur du système sera évalué et l’approbation finale sera déterminée par la DMA.



- November 2018

Retour vers les actualités


Future exposition : Electric & Hybrid Marine World Expo 2020, Juin 23, 24, 25, 2020, Salle 12 RAI Amsterdam, Pays-Bas